Accéder à Internet avec LINUX

(Article de la revue 100% LINUX)


Sous Linux, pour opérer une connexion à Internet, Kppp est servi en standard. Pour les « windowsiens », ça ressemble à l'Agent d'accès réseau distant (sauf que les liaisons sont plus sures et que le kernel de Linux est des plus costauds). Celui-ci se trouve donc dans la barre de KDE au niveau des outils internet. Lancer le Numéroteur Kppp et configurer.

Le numéroteur: l'heure de Kppp

Il vous faut d'abord rassembler les différents éléments fournis par votre fournisseur (numéro de téléphone d'accès, nom d'util isateur, mot de passe, une adresse DNS (genre 194.111.111.11)...) En cliquant sur Configuration, vous accédez sur le gestionnaire : choisissez Nouveau.

A priori, les modems de grandes marques sont reconnus, sans grande difficultés (pour peu qu'ils soient compatible Hayes). Au niveau de la boite de dialogue, le logiciel trouve donc son bonheur dans le répertoire /dev/modem.

N'hésitez pas à doubler la configuration du débit (style à m52ook pour votre modem 56k).

La configuration doit normalement se faire automatiquement, sinon essayez comme chemin

/dev/ttySO le premier port série avec modem externe

/dev/ttyS1 le second port série avec modem en externe

/dev/cua1 le second port série avec modem externe.

Après avoir décidé d'un nom pour votre connexion (et son numéro de téléphone), laissez le mode d'identification sur PA P. Usuellement, les abonnements vous sont délivrés sans IP fixe : elle est donc définie dynamiquement à chaque connexion. Donc, pas besoin de s'arrêter sur l'onglet IP défini par défaut. Passez à l'onglet DNS.

Après avoir entré Nom de domaine, puis DNS, cliquez sur Ajouter.

Reste à noter l'onglet Facturation, qui peut, si on le configure, aider à mieux comprendre la facture de téléphone (ou les forfaits tout compris 5oh/mois !) Auquel cas, cliquez sur France, puis un double-click sur l'icône Local. Outre sa configuration par défaut, l'onglet PPP permet de choisir quelques options appréciables : le rappel automatique en cas de déconnexion (à manier avec prudence) et la bascule de l'icône de connexion dans la barre de menu. De quoi éviter de rester connecter sans s'en apercevoir.

IL n'y a plus qu'à valider ces paramètres, et à lancer la connexion avec votre nom d'utilisateur (réseau, souvent différent de l'identifiant « bidule » ) et votre mot de passe.


Retour