Le 5 juillet 2006 : La soufflerie a été modifié! 

L'orgue de Jipé 

(***Les fichiers musiques sont à la date du 11 avril 2004***)

(la deuxième saison...)

Pour me contacter: j-p.cossard@wanadoo.fr

Retour au sommaire

Noël 2003 :

Fort de l'expérience du premier, voici la deuxième version du soufflet jipé (fortement inspiré par Pierre!)

J'ai vu un peu grand (200*500mm pour 60mm de course pour chaque battant soit 48mm avec le cuir et les renforts en carton... ). Ca a le souffle d'un rhinocéros!

Avec ça, je ne pense pas manquer d'air!

Pour changer j'ai pris mon temps... J'ai même fait des plans! Mais pas de photo durant la fabrication... On ne peut pas tout faire.

Ici, on voit les 4 clapets anti-retour de la réserve et les clapets des battants.

Si ça intéresse kékin, je peux donner d'avantage d'explications.

Comme vous l'avez compris, j'en fais un second d'orgue! J'ai le soufflet et j'ai commencé un nouveau jeu de tuyaux avec les données du tableau de Pierre, je n'ai rien changé comme paramètre. J'ai enfin trouvé la forme "idéale" de l'intérieur de la lèvre supérieure (fichier pdf du la 440).

J'avais essayé des tuyaux en pvc et en cuivre,

 c'était vraiment facile à faire, juste un trou et un pied avec un plat, mais je n'aimais pas le son, ça ressemblait trop à une sirène de bateau! Je recommencerai un jour, à mon avis il faut faire un pied qui canalise mieux l'air...

On avance doucement, Le 31 janvier 2004, On en est là :

J'ai fait 10 tuyaux. (Je crois que j'ai la bonne technique). Mais c'est long, une moyenne de 2h00 à 3h00 par pièce et encore je n'ai fait que des petits Le plus grand c'est le LA440. Une bonne chose de faite! La manivelle et les bielles. J'ai utilisé la technique de Phil : Collé goupillé. Pour la position du vilbrequin, ben, désollé Pierre, mais j'ai fait du pif... Mais rien n'est collé et tout est démontable facilement, alors si un jour je trouve... On fera mieux! L'axe est en acier de diam.10mm, les paliers sont en hêtre, avec un petite graine de suif pour éviter que ça couïnne...

La manivelle est en bois, du hêtre Une ébauche de châssis. François rêve de tourner la manivelle pour faire de la musique, mais il reste beaucoup de travail...  

Hélas... Comme je ne perd pas les bonnes habitudes, je n'ai pas fait de plan pour le chassis et le vilbrequin! Je vais les faire, promis...

J'ai eu un peu peur d'avoir vue trop grand (24mm) pour la position des manetons, parce que la course du battant supérieur était un chti' peu plus petite que celle de l'autre et le "simili cuir" était fort épais. Mais bon, ça marche bien (ca souffle comme un buffle avec très peu d'effort sur la manivelle, alors que dire! Juste un petit truc, quand la réserve est vide, le battant bloque un tout petit peu les clapets anti retour du soufflet inférieur, mais vraiment un chouilla...

Une bricole : un orgue virtuel

Le 4 février :

C'est vraiment très casse pieds de faire des "teuyaux"! Et surtout, ce n'est pas une science exacte! On fait tout bien pour un, exactement comme pour les autres et rien! On met 10 heures à le faire sonner comme il faut, et là encore, je trouve que c'est pas terrible! Bref je deviens trop exigeant! Pour mon chti't orgue, c'était plus simple... Bon, j'arrête de me plaindre! C'est pas grave, je suis trop pressé, c'est tout. Alors pour changer, j'ai fait une pose... Dans les tuyaux. Je me suis refait un petite boite à soupape en beau sapin blanc, histoire de voir si, avec mon gros souflet, mon principe de clapet fonctionne. Réponse : Ben je trouve que c'est pas trop mal...Le clapet répond vite et bien. En plus ça me permet de tester même foutus tuyaux, qui finalement, avec du bon air de gros soufflet, sonnent pas trop mal! Bref tout va tout bien. Par contre le soufflet est vraiment très puissant... Mais là, je ne peux rien dire, dans la vie faut savoir ce qu'on veux, je voulais du gros, ben j'ai du gros! J'ai fait un dessin (sans cotes) à partir de mon proto. C'est un vrai gruyère, y a plein de trous partout et il ne faudra pas se planter quand on tracera et percera tout ça. Vivement que j'ai fini mes tuyaux pour mettre tout ça sur un sommier (élément que je n'ai pas encore "pensé" mais qui me posera le problème de la matière première, en effet dans mon pays, c'est pas comme chez casto, y a pas tout ce qui faut...

La soupape est en peau de châmois avec un petit ressort de diam. 5mm, fil 0.3, les tubes en alu (diam 10mm)

Le gros trou à gauche c'est pour l'alimentation

Un bricolage de fortune pour avoir le son de tuyaux avec mon soufflet (je n'ai encore fait les ressorts... Si j'ai 5 minutes...Ce soir...) J'aime bien raconter mes petites histoires...

Le 6 février :

J'ai fini la soufflerie (les ressorts et la soupape). Je me suis bricolé un pèse vent histoire de mesurer la pression. Ben si j'avais su! Je l'aurais fait avant le pèse vent! C'est phénoménale, une pression de 14cm sur la colonne d'eau. Avec une pression pareil, je n'ai plus de problème pour harmoniser mes flûtes. Il faut dire que j'harmonisais avec un "bricolage" sans nom, qui ne valait pas un pet de lapin et je m'efforcais de faire un son propre, avec un pression ridicule! C'est pour ça que ça ne marchait pas. j'en ai perdu du temps! "Couillon que je suis". Si ça se trouve mes tuyaux en pvc, en les faisant un peu mieux, auraient pu faire l'affaire! Comme je ne veux pas tout refaire, on va dire que le PVC n'est pas une matière très noble! et que le bois c'est beau! Je garde quand même l'idée pour un prochain projet...

Pour revenir a la soufflerie, je pense que ça deverai gazer. Les ressorts sont peut-être un peu faibles (corde à piano de 2mm), mais je viens de tester 4 tuyaux en même temps (les plus gros que j'ai, le son est "kakofonik", vu que c'est le SOL#, le LA, le La# et le SI ) à première vue c'est suffisant. Par contre la réserve d'air ne monte pas très haut... De toute façon, je suis limité, parce que l'enveloppe de la réserve à tendance à se passer à l'extérieur quand la pression est trop forte et le battant trop relevé. Pour les tuyaux j'en suis à 13. 

Bon, c'est tout pour aujourd'hui.

Le 24 février : Grand jour! Ils sont tous là!

Ouf! J'ai fini de 29éme, c'est pas trop tôt! Parce que c'est franchement répétitif de faire 29 tuyaux. Bon je sais, c'est moi qui l'ai voulu, mais n'empêche que ça ce fait pas tout seul, heureusement que les gros tuyaux s'harmonisent plus facilement que les petits. Coté qualité, à mon avis, ils ont tous un air de famille, tant au point de vue visuel et accoustique. Faudra voir ça plus tard. Pour l'instant, il faut que je me commence le sommier et la boite à soupapes.

Ps. Je suis parti aussi sur une perforatrice à commande numérique. La base est une vieille imprimante à aiguilles. J'en suis à faire un système de poinçon avec un moto-réducteur et un système bielle-manivelle (un peu comme une machine à coudre). Pour la commande des moteurs, j'ai fait un programme en Visual Basic qui communique avec un micro contrôleur (Atmel 2313) par le port série. J'arrive à déplacé le chariot avec une précision de 0.22mm (192 pas par tour). Je pense que ce sera suffisant.

Le 25 février :

Il faudrait couder les 2 basses (Un peu comme celle de Pierre... Je sais, je copie tout sur lui... Alors un peu plus, ça peu pas me faire de mal)

Le sommier est percé, quelques tuyaux sont un peu de travers, mais ça ne se voit pas trop, demain, j'attaque la boite à soupape avec les conduits, pour les clapets, je vais prendre du sac en néoprène, c'est fin et résistant, le problème c'est le collage. Avec le l'araldite ou de la cyanolite, je pense y arriver.

J'ai des dessins pour la boite à soupape (dessous_couvercle .pdf)

Un truc sympa : Le web est piti

Sur le forum des joyeux tourneurs de manivelle, j'ai retrouvé quelqu'un que j'ai connu dans ma jeunesse (il y a + de 20 ans). A l'époque il collectionnait les boites à musique, dont une, qui fonctionnait avec des cartons perforés... En plus, il jouait de l'orgue, c'est peut-être lui qui ma donné le virus? L'incubation a été longue, mais maintenant, je suis drôlement touché! Son site est chouette! http://perso.wanadoo.fr/musimeca/ 

Le 28 février :

Après de rudes combats, avec une défonceuse qui n'en était pas une et avec une fraise qui ne coupait pas du tout. Les conduit du Sommier sont terminés. Vu leurs tailles, il ne devrait pas avoir de problème de débit d'air.

Le couvercle de la boite à soupapes est percé (+ de 160 trous!). Aujourd'hui, il faut que je fasse tous les sièges de soupapes, les vis de réglage de débit (bref, la quincaillerie)... Et que je choisisse, une bonne fois pour toute, la matière des soupapes (le sac poubelle se colle mal, en plus il fait du bruit!)

Il faut que je fasse plusieurs pages... Tout le monde n'a pas l'ADSL...

Le 04 mars :

Ouf! Toutes les soupapes fonctionnent , elles sont en sac de super marché. J'ai les ai testées avec ma soufflerie, qui soit dit en passant à déjà besoin d'une chti'te révision (ça se décolle un peu...), il faut aussi que je la renforce un peu.

J'en ai bavé pour les soupapes, j'ai même fait un coup de kalgon. Mais je me suis remis à l'ouvrage. Les problèmes venaient :

  1. Des ressorts qui étaient trop balaises.
  2. Des fuites sur la boite à soupapes (je vais trop vite quand je fais mes essais).
  3. Certains clapets avaient un diamètre trop petit et il y a des fuites sur le siège de soupape.
  4. Les sièges de soupapes n'avaient pas la bonne hauteur.

et j'en passe... Par contre j'ai trouvé de la super colle "Résist' à tout" de chez Patex...! Elle colle même le sac de super marché. C'est comme l'époxy, mais il y a que l'adhésif.

Mais ce n'est pas fini! J'ai encore un problème! Une grosse erreur de débutant! L'alimentation  de la boite à soupape! Elle se fait pas un gros trou de diamètre 20, mais il ne tombe pas en face de celui du soufflet... (Oui, je sais, il fallait desiner le tout...) Donc il faut faire de la tuyauterie bien étanche et bien balaise pour ne pas avoir de perte de charge...

Le 05 mars :

Le soufflet est renforcé, l'enveloppe de la réserve d'air doublé avec entre les 2, de gros renforts de carton de 2mm, ce qui fait que je n'ai plus de problème de pression et je me suis fait un gros tuyau en cuir pour l'alimentation.

 Par contre, merci " Mr Bricolage", le contre-plaqué que tu m'as vendu, c'est de la m... Il ne supporte pas trop les vis, il a tendance à craquer facilement, en plus il est tout condolé, comme le médium... Faut pas demander, si j'ai eu un mal de chien à faire une bonne étanchéïté sur la boite à soupapes!

Tout ça, on s'en fout, ça marche bien quand même, les tuyaux chantent fort, je fignole le tout pour que ça marche encore mieux et je fais une pose la semaine prochaine (chouette on retourne au boulot, enfin la paix, le calme et la sérénité). Il faut quand même que je mette des photos.

Le 06 mars :

Regardez les bien, vous n'êtes pas pret de les revoir, je viens de refermer la boite avec les 35 vis (le médium était bien voilé! Merci Mr bricolage!

J'ai "customisé" mon soufflet avec du méplat de 20 et 10*2 d'alu por renforcer les collages.

Ca prend tournure... (Je me suis un peu gourrer pour la mise en place du premier jeu, il manque 1cm à gauche) Le contre-plaqué est voilé en plus (je viens de le voir) il y a un trou!! merci Mr Projet, c'est un copain de Mr Bricolage

Les dimensions sont 72cm de longeur, 51cm de pronfondeur, 71 pour la hauteur, mais je me tâte pour couder les 2 bases. Au final, toutes les soupapes fonctionnent impec! J'ai testé plusieurs tuyaux (des gros et des petits) en même temps et sans tourner la manivelle trop vite, je pense pouvoir en avoir 5 ou 6 qui chantent en même temps. Les deux bases consomment beaucoup, quand même!

Le 10 mars :

Un petit bricolage : Le système de perforation de ma perfo. C'est pas trop top, le profilé d'alu fléchit pas mal quand même, pour l'instant ça fait des trous ronds (le poinçon est plus facile à faire). J'ai essayer dans du bristol, ça marche, faudrait faire des essais dans du vrai carton.

La bielle! Vraiment une belle photo...

Coté orgue, j'ai fait la chasse aux fuites. J'ai trouvé du beau contre-plaqué (un peu fin, 4mm) mais c'est du hêtre. Vendredi j'attaque la flûte de pan et le reste.

Le 14 mars :

On tient le bambou! Si on n'était pas venu me casser les pieds, le chti' orgue aurait fait sa première gamme... Mais bon, il a fallu écouter tout le monde "kétaivenu", manger la glace et la tarte, etc... C'est pas grave, c'est pour la semaine prochaine. De toute façon, je fais mes essais trop vite et après je suis déçu. Il faut que je trouve le temps de faire 2 pignons pour mettre un chaine de transmission, parce que la courroie c'est "pô top"! Coté flûte de pan et rouleaux presseur, je suis content, sauf que j'ai fait ça avec du bois un peu trop tendre. Pour le rouleau d'entrainement, il faut de la chambre à air. J'ai utilisé des gros élastiques, que j'ai colé sur le bois avec de la cyanolite, mais il  y a des différences dépaisseurs. J'ai quand testé les 2 basses avec un bout de carton, perforé à la "va super vite". Je sents que ça va marcher terrible (auto-motivation...). Il faut que je bricole ma perfo de toute urgence, au moins le poiçon pour faire les trous en manuellement...

Il manque le cache des rouleaux

Le rouleau avec les gros élastiques

La courroie "super nulle"!

Le 17 mars :

C'est la lutte finale! J'ai terminé mon presseur, taillé 2 pignons indentiques (16 dents) pour la chaine de transmission, le tout fonctionne, mais je pense que le défilement du carton est trop rapide, je ferai un pignon plus petit un autre jour. J'ai branché tous les tuyaux pour le premier jeu (les graves). Je me suis fait un carton de gamme, avec un emporte pièce de 3( c'est pas terrible...), pour testé le fonctionnement et ça marche! Bon, le tout doit sonné très faux, on verra plus tard pour accorder ça correctement. Il est 18h00, Il n'y a pas de photo ni de fichier son, j'en ai ras le bol de faire de la tuyauterie, mais je suis content quand même!

Le 20 mars :

Après de rudes combats avec les tuyaux souples, toutes les soupapes sont reliées à la flûte de pan, j'en ai ch..., pour plein de raisons, d'abord, je n'avais pas repéré les soupapes correctement, en suite je me suis gourrer dans la répartition des perforations avec les notes, en plus pour la petite histoire :

C'est l'histoire d'un mec qui arrive à faire chanter 2 tuyaux avec un seul trou sur son carton! Etonnant, non? Mais keskisspassdonk? Et ben, mais faut pas rire... Sous la flute de pan, ben y a une pièce du type gruyère, pleine de trous en somme, et ben, non faut pas rire... Ya un trou qui est allé trop loin, si bien qu'il est allé voir un chti' peu de l'autre coté... Bref, il communique avec un autre. Je pensais les avoir tous contrôlés et ben non! Voilà, c'est tout... J'ai mis de la colle dans le fond du trou!

Bref, je résume, aujourd'hui ça marche pas trop mal, j'ai fait un carton pour les répétitions et ça donne ça, c'est pas accordé, alors faut pas râler, il pleut, mon atelier est un peu humide, en plus il y a du vent (ça énerve les petits enfants et les chats), donc je n'arriverai à rien!

Voilà des photos en vrac : On y voit tout ce qu'il faut, surtout que mon atelier est très petit (3m sur 3).

Il faut que je fasse un carton avec une chti'te chanson sympa, demain peut-être.

Le 21 mars :

Chose promise... Le voilà le fichier son que tout le monde me demande! Bon, évidement, j'ai pris ce que j'avais sous la main, en plus, si je me suis lancé dans l'aventure de la fabrication d'un deuxième orgue, c'est à la suite d'un dîner où deux chti's blaireaux nous ont dit qu'ils allaient se marier... Peut-être qu'à leur mariage, je leur jouerai ce morceau... D'ici là, j'aurai accordé tous les tuyaux, parce-ce que, il faut avouer que certains sonnent très faux, mais je trouve que ça donne un côté touchant. Je dois dire, à ma décharge, que je n'ai pas été aidé : Avez-vous essayez d'accorder un orgue de barbarie avec un petit garçon de 3ans1/2 dans 6m²? Non, moi si. Avez-vous essayez de faire un enregistrement audio de qualité, avec le même zigomar? Non, moi si. Alors ne soyez pas trop dur avec moi... En plus, il n'y a que 4 mois 1/2 que je suis dans le métier...

Le 24 mars :

Ben, je n'ai rien fait, Juste poinçon et une matrice carré qui m'ont montré que ma perforatrice est nulle et de la réparation d'urgence pour renforcer l'articulation du battant inférieur du soufflet, en effet, il y a eu un sinistre craquement de contre-plaqué (merci Mr B...), Heureusement qu'on fait des bons mastiques du style "répare tout" (merci Mr B...!). Ensuite, j'ai eu la joie de voir le facteur qui m'a donné les  2 cartons que Pierre (un gars vraiment pas ordinaire...) m'a envoyé. Un pour régler les répétitions et une petite chanson "Jean-Francois de Nantes" (mais je n'ai pas les paroles). Ils passent impec! A partir de ces" vrais" carton, je me suis risquer à faire des plis sur le miens, et ben, encore un truc qui prend bien du temps, mais qui est indispensable, avant je me contentais de le rouler en vrac dans une boite à chaussure. Jurer, je ne le ferai plus!

Voilà, c'est tout. Je cherche toujours des fichiers midi pour me faire des cartons, mais quand je les teste avec mon simulateur, c'est pas terrible. Je crois qu'en plus de connaissances techniques, un bon facteur d'orgue doit aussi être aussi musicien...

Le 28 mars :

Tout petit week end de bricolage... On n'a pas arrêté de me casser les pieds! J'ai juste eu le temps de couder les basses, découper et placer, le fond pour maintenir le premier jeu de tuyau et la planchette qui fera pareil pour le second jeu. Découpé aussi, la façade arrière avec le trous pour la manivelle qui est maintenant démontable et joué de la lime électrique, pour éliminer un bout du bâti, qui dépassait, parce qu'il nétait pas droit!

Je pense que je vais peindre le caisse en ROUGE pas trop vif,  histoire de ne pas faire comme tout le monde. Il faut aussi que je demande à Pierre comment protéger les tuyaux (vernis?)

A part ça, ma tondeuse ne veut plus démarrer! François veut que je lui fasse une cabane en bois et madame veut que je bricole pour la maison! Vivement demain qu'on bosse.

Le 4 avril :

J'ai pratiquement fini l'habillage. Encore 1 ou 2 bons weekends de bricolage et je pourrai dire il est fini!

Voilà quelques photo en vrac (au début je m'appliquais davantage...)

Commentaires :

  1. Tout l'habillage est en contre-plaqué de 4mm, mais du hêtre (un fond d'armoire), sauf la façade qui fait 10 et qui est en contre plaqué type carton bouillit de chez, vous savez qui.
  2. A mon avis, il fait un peu mastoque (trop de profndeur).
  3. Toute ressemblance avec l'orgue de Pierre est absolument faite exprès! J'espère ne pas avoir de ennuies avec les droits d'auteur...
  4. Il est 21h30 j'en ai ras les baskets, parce que, en plus de l'habillage, il m'a fallu, faire à manger ce midi, aller à une broquante ce matin, et un bal folk cet après midi!

Le 10 avril :

J'ai fini tout l'habillage. En fait il manquait, le couvercle du presseur, les du planchettes du guide carton et les supports des cartons à gauche et à  droite. Pour que se soit complet il manque encore kek chti's 1/4 de ronds et équerres d'angle pour cacher la misère... La base n'est pas terrible non plus. On verra demain. Si tout va bien je pourrai boucher les trous et enduire!

J'ai débugger mon orgue virtuel. En fait il manquait toujours des notes ou bien elles ne correspondaient pas à la durée. Le problème venait d'Harmony, qui tronquait le bas des pagee des fichier WMF! En mettant une marge basse de 4.5cm c'est impécable. Avec ça je peux enfin tester mes cartons sans être obligé de les perforer.

PS. Un jour il faudra que je m'amuse à corriger toutes les fautes d'orthographe de mes pages (il y a du boulot)

Le 11 avril :

Je voulais bricolé, mais quand j'ai un nouveau jouet il faut que je l'utilise... Je me suis fait un nouveau carton, au poinçon et au cutter... Je me suis débrouillé avec un morceau pour accordéon diatonique. C'est une scottish, ça doit mieux passer à l'accordéon, mais moi j'aime bien. En plus j'ai accordé mes tuyaux, c'était pas du luxe, il y avait, pour certains, jusqu'a 1/2 ton en plus ou en moins, ce qui fait que j'avais 2 fois la même note pour 2 touches différentes. (mille excuses aux vrais musiciens).

Le 17 avril :

On va dire qu'on arrête là! Il manque la déco, mais je n'en peux plus! Une semaine de peinture et de vernis. Je me suis battu encore une fois avec les tuyaux, d'abord en les fixants, mais bon, je n'était pas obligé de les fixer derrière, le plus simple était de placer un petit tasseau devant et c'était tout. En suite en remontant le tout qui, bien sûr ne marchait plus comme avant... Le carton qui bloque et se met de travers, les tuyaux qui sonnent faux, à cause du démontage... Bref, il m'a fallu 2 jours pour tout remonter et régler correctement où plutôt à mon goût... C'est capricieux comme machine un orgue de barbarie... Voilà, je ferai la déco avec un pochoir, mais un truc très simple, parce que je ne compte pas le trimbaler partout, il est trop lourd. Pour l'instant, il est dans le bureau, si madame trouve une place, on le mettra dans le salon, mais faudra pas toucher, parce que c'est à moi!

Le petit mot de la fin "merci Pierre"...

La suite, ben, la perfo et des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous, des petits trous, des petits trous, des petits trous, des petits trous

Le 20 avril :

Denières retouches... Partisan du moindre effort, j'ai opté pour des trucs tout fait en ce qui concerne la déco, des motifs sculptés, en bois pressé, vachement bien immités (pas donnés quand même...). Et ben, ça fait plus que pas mal. Je trouve même, que ça va bien avec la bête... Un peu pompeux, tout dans la frime, un orgue "euilleux" en somme... En fait, on dirait un vrai. Bon , je vous quitte y a ma rouelle qui va bruler...

Ps.J'ai dit que c'était la fin, mais c'était pour de faux... J'ai pleins de projets dans la tête, je vais juste prendre des congés...